Enceinte : tu ne boiras point.

logo-alcool-grossesse

Je suis enceinte.  J’aime boire du vin.

C’est incompatible. Mon médecin me l’a dit. Ma famille me l’a dit. Mes amis me l’ont dit. Mes collègues me l’ont dit. Ma voisine me l’a dit. Ma boulangère me l’a dit. Sans doute mon facteur, aussi. C’est acté, c’est connu, c’est ainsi, c’est la science : quand on attend un enfant, on ne boit pas d’alcool. Tolérance Zéro.

Mais comme goûter du vin, c’est aussi mon métier, je continue les dégustations. Avant de me jeter aux cachots  dédiés spécifiquement aux parents irresponsables, rassurez-vous, au cours de dégustations je recrache le vin. Mais enfin, il faut reconnaître que c’est moins drôle. Les dégustations c’est bien, mais boire des canons, c’est bien aussi. Autant j’ai réussi à arrêter de fumer sans trop de difficultés, autant arrêter de boire des coups relève de la haute pénibilité. Je continue d’ailleurs de boire quelques sporadiques gorgées de vin dans les verres du père de mon enfant lorsque nous festoyons entre amis et que de jolies bouteilles appétissantes sont sorties. Pour le plaisir. Mais j’entends toujours ma petite voix intérieure qui me chuchote « stop, pas trop, doucement Sue Ellen, tu vas faire du mal à ton bébé ». La voix a souvent un écho dans la pièce, qui résonne à travers quelqu’un de bien intentionné, et qui juge nécessaire de mettre en garde. Ca gâche un peu.

Et ce week-end, je suis tombée sur ça : http://jech.bmj.com/content/early/2010/09/13/jech.2009.103002

Pour ceuzécelles qui ne parlent pas anglais, il y est écrit en substance qu’une étude scientifique anglaise a été menée en 2010 sur la consommation d’alcool pendant la grossesse, et il apparaît qu’une consommation occasionnelle et légère (un verre d’alcool par semaine) n’aurait pas d’incidence néfaste sur le développement du bébé à naître ni de l’enfant plus tard, voire qu’elle réduirait certains risques liés à l’hyperactivité de l’enfant.

Damned ! J’aurais dû lire cet article plus tôt, j’aurais eu quelque chose de tangible à répondre à ma petite voix et aux échos autre qu’un « ooooh ça vaaaaaa… »

Bien sûr, je ne nie pas les risques liés à la consommation d’alcool pendant la grossesse (j’invite chacun à lire le guide sur la consommation d’alccol pendant la grossesse publié par le ministère de la santé), ils existent, ils sont réels. Mais je voudrais juste pouvoir boire trois ou huit gorgées de vin à l’anniversaire de ma cousine ou à Noël, sans avoir à essuyer de cris d’orfraie, ni de remarques culpabilisantes, qui viennent en premier lieu de moi-même. A partir de maintenant, j’ai décidé de savourer ces trois ou huit gorgées de champagne ou du petit Anjou que voilà sans me culpabiliser, et sans écouter les remarques non plus.

Chacune fait comme elle l’entend, je ne cherche pas à endoctriner quiconque, mais j’aime bien savoir qu’il existe une enquête à la conclusion discordante à la tolérance Zéro, je trouve cela rassurant, ce doit être mon côté Che Guevara.

Ca me donne envie de boire un coup, tout ça, dommage pour moi.

Publicités

2 réponses à “Enceinte : tu ne boiras point.

  1. Bien sûr qu’on peut boire de l’alcool enceinte, le tout étant de ne pas se bourrer la gueule tous les soirs !
    Il n’y a pas que cette étude, toutes les études sur le sujet arrivent à la même conclusion : il n’y a pas de niveau seuil pour l’alcoolisme du nourrisson. En clair, on ne peut pas dire ‘à partir de X verres par semaine, danger’. Du coup, dans le doute, le discours est ‘pas d’alcool’, pour éviter que celles qui boivent trois verres par repas se disent ‘oh c’est cool’.
    La tolérance zéro est devenue une norme de confort.
    Mais finalement, c’est comme la cigarette, si avant la grossesse, tu fumes deux paquets par jour, passer soudainement à zéro (en dehors de la galère du truc) risque aussi de stresser ton organisme et finalement faire plus de mal au foetus.

    Au final, c’est toi la mère, à moins que tu sois complétement dégénérée, tu veux pas de mal à ton enfant, et tu as aussi besoin de te faire plaisir. Alors oui ! Bois une coupe de champagne à Noël et déguste un verre de grand cru à l’anniversaire de ta cousine !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s