2/

cot

« Manger dans les vignes les gros co de Touraine paraissait chose si délicieuse… »

– Honoré de Balzac, Le lys dans la vallée

Note : co est écrit en italique par Balzac lui-même et selon l’orthographe de l’époque. Nous l’écrivons de nos jours côt.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s