Un vigneron poursuivi pour avoir refusé d’utiliser un insecticide chimique

emmanuel giboulot

Emmanuel Giboulot risque 30 000€ d’amende et 6 mois de prison pour avoir refusé de traiter sa production avec un pesticide chimique alors que lui même travaille selon les préceptes de la biodynamie. Je poste deux liens très bien écrits et qui posent les problématiques liées au fonctionnement de l’agriculture bio aujourd’hui dans un contexte législatif et lobbyiste européen.

http://www.notre-planete.info/actualites/3876-vin-refus-pesticide-prison

et un peu plus ancien :

http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/11/27/la-justice-poursuit-un-viticulteur-bio-qui-dit-non-aux-pesticides_3520557_3244.html#ens_id=3520842&xtor=RSS-3208?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s