Le chenin

i_love_chenin

J’ai déjà abordé le sujet du chenin ici, mais comme c’est un cépage qui me tient à coeur, je réitère. Les présentations que j’ai faites étaient plutôt sommaires, il est temps d’approfondir.

C’est quoi le chenin ?

Le chenin est un cépage blanc, qui produit des vins blancs secs, moelleux ou liquoreux, tranquilles ou effervescents. On l’appelle chenin, mais son nom complet c’est chenin blanc (en opposition à chenin noir, aussi appelé pineau d’aunis) ou pineau de Loire.

Grappe de chenin toute jeune

Grappe de chenin toute jeune

Un peu d’histoire ?

L’existence du chenin blanc est attestée depuis le IXème siècle. Voilà pour la partie avérée. L’histoire consacrée veut que le chenin blanc ait été obtenu à partir de chenin noir, et qu’il ait fait son apparition à l’Abbaye de Glanfeuil en Anjou, après quoi sa culture se serait propagée à la Touraine par l’entremise du seigneur de Chenonceau qui aurait offert quelques plants à son beau-frère, l’abbé de Cormery au Mont-Chenin. D’où le cépage tirerait son nom. Sauf que les tourangeaux se proclament eux aussi berceau du chenin blanc, à travers le vignoble de Vouvray notamment. Mais certains disent qu’il a été introduit en France par des moines de l’Europe de l’Est, à cette époque. Bref, que de mystères mysterieux.

chenin mûr (Domaine de la Taille aux loups)

chenin mûr (Domaine de la Taille aux loups)

Un peu de géographie ?

Le chenin, c’est le roi de la vallée de la Loire, sa renommée est intimement liée à cette région. Il est le cépage utilisé dans la production des vins d’appellations Saumur, Savennières, Jasnières, Vouvray, Anjou (entre autres) où il sera travaillé en sec. Il donne aussi des merveilles de vins moelleux ou liquoreux en appellation Montlouis, Quart de Chaume, Bonnezeaux, Côteaux du Layon et Côteaux de l’aubance (entre autres aussi). Il sert encore à l’élaboration de vins effervescents de Loire comme le Crémant. Et ce n’est pas tout ! On le trouve encore dans le Sud Ouest et dans le Languedocoù il est utilisé dans la production de vins tranquilles ou effervescents de différentes appellations, en assemblage avec d’autres cépages. Il est fort, le chenin.

En France, environ 10 000 hectares sont plantés en chenin. Il a connu dans les années 70 une grande perte de popularité (dûe à ses acidités assez difficiles à travailler), ce qui lui a valu d’être arraché en grande partie pour être remplacé par du gamay et du cabernet franc. Il est aussi énormément cultivé en Afrique du Sud, où il représente 30% du vignoble planté en blanc (en anglais, il s’appelle steen). On le trouve aussi un petit peu en Californie, Chili et Australie, mais dans une bien moindre mesure.

chenin très mûr

Chenin très mûr

Quelques caractéristiques ?

Le chenin est un cépage polyvalent : on l’a vu, il sait tout faire. Mais il est aussi polyvalent car il se cultive sur tous types de sols. Certes, avec une nette préférence pour les sols argilo-caillouteux comme le tuffeau de Loire dans lequel sont creusées les très jolies caves de Vouvray. Ou pour les sol de schistes qui captent la chaleur de la journée pour la restituer à travers les racines pendant les heures plus fraîches de la nuit. Mais globalement, il n’est pas embêtant, il se plaît partout. Et puis, il n’est pas particulièrement fragile, il craint bien le mildiou, mais qui ne le craint pas ? Le point de vigilance, c’est au printemps : comme il connaît des débourrements précoces (le moment de la sortie des bourgeons), il est très sensible aux gelées du printemps. En revanche, il a une maturation très lente, donc les vendanges devront se faire tard dans l’année, fin octobre. Encore plus tard si l’on veut en faire du vin moelleux. Ce qui fait, qu’en plus d’être polyvalent, très fort et vraiment pas embêtant, les vignes sont en grappes très longtemps dans l’année, et donc c’est très joli. Le chenin, il a tout pour lui.

Mais comment peut-on faire à la fois des vins secs et des vins liquoreux avec le même cépage ?

Si le raisin est vendangé assez tôt dans l’année, fin octobre pour le chenin, vous aurez du vin sec : les baies seront juste mûres pour avoir un taux de sucre suffisant et une acidité encore bien présente. Après, c’est la vinification qui fait le travail pour transformer les sucres en alcool. Pour obtenir des vins moelleux et liquoreux, il faut vendanger plus tard, lorsque le raisin est en surmaturité, en novembre. Il existe deux techniques pour parvenir à un taux de sucre beaucoup plus élevé : le passerillage, qui consiste à laisser les baies s’assécher avec le soleil et le vent, ou laisser le botytris cinerea  (un petit champignon appelé aussi « pourriture noble ») attaquer les baies. Sous son action, les baies vont s’assécher et les sucres se concentrer. C’est très moche à voir, mais sublime à boire. J’ai une préférence pour les vins élaborés à partir de passerillage, je trouve que cette technique permet de mieux maîtriser les acidités et donc les vins sont moins alourdis, plus volubiles. Ces techniques ne s’appliquent pas uniquement au cépage chenin et à la vallée de la Loire : ce sont les techniques utilisées pour l’élaboration de tous les vins moelleux et liquoreux.

Une grappe de chenin "botrytisée"

Une grappe de chenin « botrytisée »

Ça a quel goût, le chenin ?

Mais le chenin, ça a le goût de pêches jaunes mûries lentement au soleil, et rafraîchies pendant la nuit par une petite bise. Ça a le goût du miel encore en rayon et de la fleur d’acacia fraîchement cueillie. Ça ressemble à un verger de pommiers au mois d’août à la tombée de la nuit et à une pleine brassée de foin. Les arômes intenses, oui, mais la fraîcheur ! C’est sa trame acide qui le rend si particulier et tellement adapté pour produire des vins moelleux : Oui, des fruits confits, de l’abricot bien mûr, de l’ananas et du coing, mais aussi quelques notes d’oxydation et la fraîcheur, le caillou après la pluie,  la surprenante fraîcheur, qui donne envie de se resservir encore et qui laisse sur la langue un goût de trop peu.

Publicités

4 réponses à “Le chenin

  1. Il faut que tu nous fasses une dégustation après ce descriptif
    alléchant! Tout un programme! Tu as une bouteille dans ta réserve?
    Bises

  2. J’ai acheté un coteaux du Layon avec cépage Chenin! pas encore gouté… je n’ai pas hésité après avoir lu ton article.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s